Language selector

Social Media Links FR


Facebook CODP Twitter CODP

Déclaration de la CODP : programme Éducation physique et santé du curriculum de l'Ontario 2019

Page controls

Août 22, 2019

Page content

 

Tous les élèves et leurs familles méritent de se sentir concernés par le curriculum obligatoire d’éducation de l’Ontario et devraient obtenir les renseignements nécessaires pour protéger leur santé et leur bien-être. L’année passée, la Commission ontarienne des droits de la personne (CODP) a pris de nombreuses mesures en vue de faire de cette vision une réalité. Elle a présenté un mémoire à l’intention du gouvernement au cours de sa consultation sur l’éducation et est intervenue dans l’affaire AB v Ontario, devant le Tribunal des droits de la personne de l’Ontario, dans laquelle il était reproché au programme Éducation physique et santé du curriculum de l'Ontario de 2018 d’être discriminatoire.

La CODP a pris note de la publication du programme Éducation physique et santé de 2019. La CODP félicite le gouvernement d’avoir réintroduit et, dans certains cas, amélioré le contenu obligatoire au sujet de l’orientation sexuelle et de l’homophobie, des différents types de familles, du harcèlement fondé sur le sexe et le genre et du consentement. Le contenu obligatoire sur la santé mentale et la consommation de substances hisseront l’Ontario au niveau de chef de file.

Toutefois, retarder le contenu obligatoire sur l’identité de genre et l’expression de genre jusqu’à la 8e année est un pas en arrière. Les enfants doivent avoir accès, en temps opportun, à des informations qui leur permettront de protéger leur santé et leur bien-être, renverseront les stigmates et créeront des environnements d’apprentissage inclusifs. La recherche a démontré que les enfants et les jeunes transgenres sont particulièrement marginalisés, présentent des taux élevés de dépression et de suicide, et souffrent d’isolement et de harcèlement, y compris à l’école.

La CODP est aussi préoccupée par le fait que le gouvernement exige que les conseils scolaires autorisent les parents à demander une dispense du programme Développement de la personne et santé sexuelle pour leurs enfants pour n’importe quelle raison. Le programme a pour objectif de fournir aux enfants de l’Ontario les renseignements dont ils ont besoin pour vivre en bonne santé et en sécurité. Autoriser les parents à dispenser leurs enfants de ce programme pour des raisons autres que religieuses sape cet objectif.

La CODP appelle les conseils scolaires et les enseignants à aborder le plus possible le sujet des identités du groupe LGBTQ2+ dans le cadre de l’enseignement du programme Développement de la personne et santé sexuelle ainsi qu’à intégrer ce sujet dans d’autres aspects du curriculum et dans d’autres programmes et activités scolaires. Nous recommandons également aux conseils scolaires de recueillir des données détaillées sur les dispenses et d’utiliser ces données pour déterminer si les politiques relatives aux dispenses ont des répercussions discriminatoires sur certains élèves.