Language selector

Social Media Links FR


Facebook CODP Twitter CODP

La CODP et l’OFIFC réaffirment leur engagement commun en faveur de la réconciliation

Page controls

Mai 21, 2019

Page content

 

 

La CODP et l’OFIFC réaffirment leur engagement commun
en faveur de la réconciliation

 

TORONTO – En avril 2019, la Commission ontarienne des droits de la personne (CODP) et l’Ontario Federation of Indigenous Friendship Centres (OFIFC) ont renouvelé une entente, initialement signée en avril 2017, par laquelle elles s’engagent à travailler ensemble dans le but ultime de mettre fin à la discrimination à l’encontre des peuples autochtones en Ontario. Cette entente renouvelée renforce la collaboration actuelle avec les communautés autochtones urbaines, qui repose sur la confiance, la dignité, le respect et un engagement commun en faveur de la réconciliation et de l’égalité réelle.

L’OFIFC et la CODP continueront à unir leurs efforts pour renforcer les capacités et les connaissances du personnel de l’OFIFC et des centres d’amitié en matière de droits de la personne, partager l’information et les données, et collaborer avec les peuples autochtones en milieu urbain à l’élaboration de politiques. Elles coordonneront la défense des intérêts au niveau provincial dans des secteurs clés tels que les soins de santé, le bien-être de l’enfance, la justice pénale, la surreprésentation des Autochtones dans le système correctionnel de l’Ontario et les problèmes systémiques liés à la violence faites aux femmes et aux filles autochtones.

La réconciliation constitue l’un des axes stratégiques prioritaires de la CODP. Cette entente témoigne de l’engagement de la CODP à coopérer avec les chefs et les communautés autochtones sur les préoccupations et les enjeux communs. Elle l’aidera à établir des liens avec les 85,5 p. 100 de personnes autochtones qui vivent en milieu urbain et qui bénéficient de protections contre la discrimination en matière de logement, d’emploi et de services en vertu du Code des droits de la personne de l’Ontario. Les centres d’amitié représentent les principaux agents de prestation de services pour les peuples autochtones qui cherchent des services ouverts et adaptés aux différences culturelles en milieu urbain.

« En collaborant avec la CODP, nous nous sommes engagés à accroître les capacités des communautés autochtones à s’impliquer dans le système provincial des droits de la personne à travers le réseau des centres d’amitié », a indiqué Armand Jourdain, président de l’OFIFC. « Notre partenariat renforcé nous permet de poursuivre nos efforts pour remédier au nombre disproportionné de personnes autochtones faisant l’objet de discrimination. »

« Au cours des deux dernières années, l’OFIFC a aidé la CODP à mieux comprendre la discrimination systémique et à la combattre », a déclaré la commissaire en chef de la CODP, Renu Mandhane. « Le renouvellement de notre entente d’étroite collaboration avec l’OFIFC témoigne de notre engagement à maintenir des relations de confiance et durables avec les diverses communautés autochtones de l’Ontario. »

La CODP a collaboré avec succès avec l’OFIFC afin de dispenser des formations conjointes, d’engager le dialogue avec les peuples autochtones dans différents lieux à travers toute la province et de contribuer mutuellement aux activités éducatives et d’élaboration de politiques, et aux communications de leur partenaire.

Relations avec les médias :

Yves Massicotte
Communications et gestion des questions d’intérêt
Commission ontarienne des droits de la personne/ Ontario Human Rights Commission
416 314-4491 | Yves.massicotte@ohrc.on.ca

Kate Adach
Coordonnatrice des communications
Ontario Federation of Indigenous Friendship Centres
416 956-7575, poste 251 | kadach@ofifc.org

« La Commission ontarienne des droits de la personne promeut et met en œuvre les droits de la personne, afin de créer une culture de responsabilité en matière de droits de la personne. »

 

www.ohrc.on.ca/fr       www.facebook.com/LaCODP       twitter.com/laCODP