Language selector

Social Media Links FR


Facebook CODP Twitter CODP

Soutien envers la Politique sur l’élimination du profilage racial en contexte de maintien de l’ordre

Page controls

Septembre 20, 2019

Page content

 

Amnistie internationale

Amnistie internationale est entièrement d’accord que la lutte contre le profilage racial en contexte de maintien de l’ordre est l’une des questions de droits de la personne les plus urgentes en Ontario. La nouvelle politique de la Commission ontarienne des droits de la personne est un outil prioritaire bien apprécié qui nous permettra d’apporter des solutions concrètes tant attendues. Cette politique nécessitera un examen et une mise à jour à intervalles réguliers, et bénéficiera d’un tel exercice. Amnistie internationale somme le gouvernement de l’Ontario et toutes les organisations chargées du maintien de l’ordre de la province de reconnaître leurs responsabilités en matière d’élimination du profilage racial et d’application des recommandations de la Commission.

 

Black Action Defense Committee (BADC)

Le profilage racial a un impact catastrophique sur les communautés noires et autres communautés de couleur. Il nous empêche d’atteindre notre plein potentiel dans un pays qui dit faire de la diversité l’une de ses forces. Il s’apparente à l’esclavage et donne la même sensation. Les personnes embauchées pour assurer le maintien de l’ordre, dont le salaire et les avantages sociaux sont payés à même nos impôts, nous terrorisent davantage que le nombre relativement faible de personnes qui participent à la folie qu’est la violence. Si cela n’est pas inacceptable et honteux, rien ne l’est.

Nous appuyons sans réserve les principes et recommandations de la Politique sur l’élimination du profilage racial en contexte de maintien de l’ordre de la CODP.

– Valarie Steele, vice-présidente

 

Canadian Friends Service Committee (Quakers)

Nous ne pouvons plus faire fi de l’impact du profilage racial sur nos communautés, ou des pratiques néfastes pour les personnes autochtones et racialisées qui découlent des profonds partis pris de la culture dominante. Nous reconnaissons que le profilage racial est un enjeu systémique ayant contribué à l’importante surreprésentation des personnes autochtones et racialisées dans notre système de justice pénale, et que tous les organismes de maintien de l’ordre doivent s’employer à l’éliminer. La Politique sur l’élimination du profilage racial en contexte de maintien de l’ordre de la CODP procure une feuille de route qui peut nous aider à éliminer non seulement la pratique du profilage racial, mais également les attitudes et partis pris sous-jacents qui nous ont menés à la présente situation.

 

Association canadienne des libertés civiles

Le profilage racial est une réalité néfaste : il nuit aux personnes ayant des démêlés injustifiés avec le système de justice pénale; il nuit à la sécurité publique et au maintien de l’ordre en minant la confiance et la collaboration du public. L’Association canadienne des libertés civiles approuve fermement cette politique exhaustive de la CODP qui cherche à mettre fin au profilage racial de tous les moyens possibles, y compris la formation, l’élaboration de politiques, l’intervention, la responsabilisation et la surveillance.

– Noa Mendelsohn Aviv, directrice du Programme égalité

 

Community Coalition Against Racism, Hamilton

Nous félicitons la CODP d’avoir publié cette nouvelle politique extrêmement exhaustive. Le respect de cette politique réduira grandement, selon nous, les incidents de profilage racial par la police. La Coalition a participé grandement à la campagne publique contre le fichage qui a forcé le gouvernement provincial à adopter une réglementation limitant cette pratique. Nous demandons maintenant aux services de sécurité de démanteler leurs tables de lutte contre l’extrémisme violent, lesquelles ciblent de façon disproportionnée les Canadiennes et Canadiens d’origine arabe et de confession musulmane.

– Ken Stone, président
 

Centre d’assistance juridique en matière de droits de la personne

Cette nouvelle politique de la CODP est une ressource importante pour les autorités chargées du maintien de l’ordre, les militants et les personnes et communautés touchées. Nous savons que la politique aidera nos clients à repérer et à faire cesser le profilage racial individuel et systémique en contexte de maintien de l’ordre. Le Centre d’assistance juridique en matière de droits de la personne apprécie les recommandations formulées à l’intention des organisations de maintien de l’ordre et du gouvernement. Les sept principes clés doivent constituer les piliers d’un changement positif et du respect des droits de la personne en contexte de maintien de l’ordre.

– Sharmaine Hall, directrice générale

 

Tribunal des droits de la personne Ontario

Aux termes du mandat que lui confère le Code des droits de la personne, la Commission ontarienne des droits de la personne apporte une importante contribution publique en adoptant des politiques sur des questions de fond. Cette politique constituera pour tous un important outil de référence.

 

Kutty & Associates

Nous remercions la Commission ontarienne des droits de la personne pour son leadership continu en vue de créer une province meilleure et plus sécuritaire pour tous. Le profilage racial est un problème de longue date extrêmement troublant qui persiste malgré qu’il soit contraire à la loi et qu’il heurte les consciences. J’ai confiance que ces 62 recommandations bien songées, qui somment les parties prenantes à reconnaître le problème puis à prendre des mesures concrètes pour le régler, serviront de tournant dans la lutte contre ce fléau.

– Faisal Kutty, J.D., LL.M., directeur

 

Maytree

Maytree accueille favorablement la publication de la Politique sur l’élimination du profilage racial en contexte de maintien de l’ordre de la CODP. Nous savons que le profilage racial nuit à la dignité et à la santé mentale des gens, et mine leurs possibilités d’emploi, d’éducation et de mobilité sociale. Cette politique est un guide important des meilleures façons de composer avec les méfaits de ce problème systémique. En formulant les recommandations qu’elle contient, la CODP continue de renforcer les mesures de protection des droits de la personne de l’ensemble de la population ontarienne.

– Elizabeth McIsaac, présidente, Maytree

 

Ontario Federation of Indigenous Friendship Centres

Partout en Ontario, les communautés autochtones urbaines font couramment face à de la discrimination systémique et à du profilage racial, ainsi qu’à des cas d’intervention policière excessive ou inadéquate. Notre vécu a été façonné par le colonialisme, qui continue de nuire à la santé et au bien-être des communautés autochtones. Les organismes de maintien de l’ordre ont l’obligation de prévenir et d’éliminer le profilage racial. La Politique sur l’élimination du profilage racial en contexte de maintien de l’ordre de la CODP est une ressource importante pour l’apport et le maintien d’un changement organisationnel, ce qui aura un effet positif sur nos communautés.

– Sylvia Maracle, directrice générale

 

Fédération du travail de l’Ontario

En réalité, les travailleurs de couleur, et particulièrement les travailleurs autochtones et noirs, pensent que le système de justice ne les protège pas et cherche plutôt activement à leur nuire. La politique et les recommandations relatives au profilage racial en contexte de maintien de l’ordre de la Commission ontarienne des droits de la personne renforcent notre devoir collectif de garantir l’accès de tous à la justice.

− Ahmad Gaied, premier vice-président

 

Membre du Groupe consultatif communautaire de la CODP

Le profilage racial est très dommageable. Il peut être mortel. Cette politique applique une approche unique de changement systémique à un enjeu ayant des répercussions sur les communautés de couleur de l’ensemble de la province. Si nous n’abordons pas ce genre d’enjeux, qui constituent des questions de vie ou de mort pour de nombreuses personnes, dans un esprit de changement systémique, beaucoup de nos efforts pourraient ne rien donner. Il nous incombe maintenant à tous, ensemble, d’assurer la responsabilisation des organisations de maintien de l’ordre et autres, et cette politique est un outil puissant et novateur pour y parvenir.

– Mojdeh Cox, experte des droits de la personne et défenseur des droits des victimes
  de fichage

 

Rexdale Community Legal Clinic

La Commission ontarienne des droits de la personne a formulé ses recommandations à la suite d’un processus sérieux et exhaustif d’examen et de consultation. La Rexdale Community Legal Clinic a été heureuse d’être l’hôte de rencontres de consultation permettant aux communautés du Nord-Est de Toronto de se faire entendre. Les recommandations formulées sont le fruit du grand travail du personnel de la Commission. Les recommandations faites aux organisations de maintien de l’ordre et de surveillance sont justes, songées et à propos, et reflètent ce qu’a entendu et observé la Commission. Ces recommandations créent de grands défis, mais offrent en même temps l’espoir d’une nouvelle façon de procéder.

 

Unifor

Les membres d’Unifor ont mis en lumière la violence et la destruction qu’occasionne pour les communautés noires, autochtones et racialisées de l’ensemble du pays le profilage racial parrainé par l’État, et ont déposé des résolutions pour mettre fin à cette pratique par l’entremise des conseils régionaux et du Conseil canadien du syndicat. Je félicite la Commission ontarienne des droits de la personne de s’être attaqué de front à cet enjeu sérieux puisqu’il s’agit de la seule façon de nous débarrasser de cette pratique dangereuse. Notre syndicat continuera de collaborer avec toutes les parties prenantes pour créer une société libre de haine et de discrimination.

– Jerry Dias, président national
 

La Politique sur l’élimination du profilage racial en contexte de maintien de l’ordre est un ouvrage monumental de lutte contre le profilage racial dans nos communautés. À titre de syndicat, Unifor s’est employé à sensibiliser ses membres aux répercussions du racisme organisationnel et systémique sur les personnes autochtones, noires et racialisées au Canada, et continuera de le faire. J’espère que les autorités de l’ensemble du Canada suivront les leçons vitales tirées de ce rapport, et que l’Ontario et le reste du pays apporteront les changements systémiques profonds nécessaires à l’élimination du profilage racial en contexte de maintien de l’ordre.

– Naureen Rizvi, directrice de la région de l’Ontario

 

Urban Alliance on Race Relations

L’UARR est heureuse d’appuyer les recommandations relatives à l’élimination du profilage racial et à l’intervention policière inadéquate pour des motifs de race que contient ce rapport.

– Neethan Shan, directeur général par intérim

 

Autres organisations ayant donné leur aval à la politique

ARCH Disability Law
Centre ontarien de défense des droits des locataires (ACTO)
Conseil national des musulmans Canadiens (CNMC)
Chinese & Southeast Asian Legal Clinic
Council of Agencies Serving South Asians (CASSA)
Fédération canado-arabe
South Asian Legal Clinic of Ontario
Toronto Police Accountability Coalition