Language selector

Social Media Links FR


Facebook CODP Twitter CODP Instagram logo Link to OHRC Instagram page

Site

Résultats de la recherche

  1. Surmonter l’opposition au logement abordable

    From: Dans la zone : Logement, droits de la personne et planification municipale

    Le syndrome « pas dans ma cour » – une question de droits de la personne

    La création de logements abordables suscite presque toujours de l’opposition. Celle ci peut être légitime (notamment lorsqu’elle porte sur la construction d’une tour d’habitation sur une rue comprenant uniquement des maisons unifamiliales), mais d’autres formes d’opposition peuvent exposer les municipalités à des plaintes pour enfreintes aux droits de la personne.

  2. Sur l'engagement des Bouddhistes Canadiens à l'égard du discours sur les droits de la personne et le droit

    From: La croyance, la liberté de religion et les droits de la personne

    La population bouddhiste canadienne contemporaine se compose de convertis et d’immigrants et cette composition non seulement complique l’accommodement de la diversité des droits religieux bouddhistes canadiens, mais remet en question la définition de la « croyance » énoncée dans le Code des droits de la personne de l’Ontario. Cet article souligne ces dynamiques relativement à deux milieux institutionnels : le système pénal et le système de santé

  3. Supplément sur les activités

    From: CODP aujourd'hui : Rapport annuel 2014 - 2015

    Conseils écrits fournis par la CODP

    Chaque année, la CODP soumet des mémoires à propos de mesures législatives, de règlements et autres. Nous écrivons aussi à des organisations et collectivités de l’ensemble de l’Ontario et émettons des déclarations pour offrir des conseils, faire part de préoccupations et clarifier des questions de droits de la personne. Voici quelques exemples pour 2014-2015 :

  4. Stéréotypes et préjugés

    From: Document de travail: La discrimination et l'âge - Problèmes relatifs aux droits de la personne vécus par les personnes âgées en Ontario

    Les stéréotypes entourant le vieillissement et les capacités des personnes âgées peuvent donner lieu à un traitement discriminatoire. Certaines personnes associent le vieillissement à la dépendance et à la fragilité et considèrent que les personnes âgées drainent les ressources des employeurs, des familles, des fournisseurs de services et des gouvernements[25].

  5. Structure de la Commission

    From: Rapport annuel 1999–2000

    Bureau du commissaire en chef

    Le commissaire en chef joue le rôle principal parmi les commissaires qui forment la Commission. Il veille à ce que la Commission s’acquitte des fonctions que lui impose la loi d’une manière qui garantit le respect des droits de la personne en Ontario, tant dans le secteur public que dans le secteur privé. Le commissaire en chef et les commissaires établissent les principes directeurs de la Commission et statuent sur les plaintes déposées en application du Code.

  6. Structure de la Commission

    From: Rapport annuel 2001–2002

    Bureau du commissaire en chef

    Le commissaire en chef joue le rôle principal parmi les commissaires qui forment la Commission. Il veille à ce que la Commission s’acquitte des fonctions que lui impose la loi d’une manière qui garantit le respect des droits de la personne en Ontario, tant dans le secteur public que dans le secteur privé. Le commissaire en chef et les commissaires établissent les principes directeurs de la Commission et statuent sur les plaintes déposées en application du Code.

Pages