Language selector

Social Media Links FR


Facebook CODP Twitter CODP

Témoignages de partenaires communautaires

Page controls

Page content

Témoignages de partenaires communautaires

 

Les associations de troubles d'apprentissage au Canada ont vu le jour en 1963 au bureau de Toronto et sont aujourd'hui supervisées dans tout le pays par la TAAC (Troubles d'Apprentissage - Association canadienne). La TAAC a mené les démarches concernant l'affaire Geoffrey Moore dans laquelle la Cour suprême du Canada a examiné les droits à l'éducation et envisagé le « cheminement » à suivre pour que les personnes ayant des troubles d'apprentissage disposent de l'accès auquel elles ont droit. L'Association ontarienne des troubles d'apprentissage s'engage à offrir aux élèves ayant des troubles d'apprentissage les meilleures chances de réussite possible dans les écoles de la province et attend donc avec grand intérêt les conclusions et recommandations de l'enquête de la CODP.

  • Association ontarienne des troubles d’apprentissage

 

Decoding Dyslexia Ontario est infiniment reconnaissant de l’engagement de la CODP sur cette question des droits de la personne dans notre système d’éducation publique. Des générations de familles et leurs enfants dyslexiques bénéficieront de vos services dans ce domaine. Nous rappellerons au gouvernement provincial que l’accès équitable à l’éducation ne saurait être un luxe. Il s’agit d’un droit accordé à tous qui constitue la pierre angulaire du développement futur de la province et du Canada tout entier.

  • Decoding Dyslexia Ontario

 

Dyslexie Canada soutient pleinement l'enquête de la Commission sur les questions de droits de la personne concernant les élèves dyslexiques. Nous croyons fermement que tous les enfants canadiens ont droit à une éducation juste et équitable, ce qui est actuellement refusé aux enfants dyslexiques. En tant que personne dyslexique, il s'agit d'un grand pas en avant vers la reconnaissance de nos droits, mais aussi vers leur mise en œuvre et leur mise en application.

  • Keith Gray, fondateur et président de Dyslexia Canada

 

International Dyslexia Association – Section de l’Ontario a le plaisir de soutenir pleinement l’enquête « Le droit de lire » de la commissaire aux droits de la personne de l’Ontario sur les questions systémiques et structurelles relatives aux droits de la personne ayant une incidence sur les enfants dyslexiques des écoles publiques de l’Ontario. Nous croyons fermement que les personnes dyslexiques ont le droit de réaliser leur plein potentiel, ce qui exige un accès équitable à l'éducation et la suppression des obstacles sociaux et culturels à la littératie. Cette enquête constitue la première étape en vue de s'assurer que tous les élèves dyslexiques se voient proposer un dépistage, une évaluation et une intervention en temps opportun par le biais de méthodes pédagogiques fondées sur des données probantes.

  • International Dyslexia Association - Section de l’Ontario